mercredi 22 avril 2015

Où je fais la connaissance de ma première centenaire

Pablo Tillac
Voilà, ça devait bien arriver un jour : j'ai trouvé la première centenaire de mon arbre ! Cerise sur le gâteau (basque), je suis sa descendante directe. Elle est ma Sosa n°35 comme disent les pros de la généalogie. 

Chose rare pour la période, du moins pour les archives des Pyrénées Atlantiques, souvent très lacunaires pendant la Révolution française, j'ai retrouvé son acte de baptême. Mais j'allais oublier de faire les présentations...

Marie-Jeanne est née le 8 mars 1789, troisième enfant (sauf omission de ma part) de Jean Duthurburu, praticien exerçant à Tardets et d'Anne Darhampé dite Appeceix. Pour son frère aîné, Jean-Germain, né en 1787, et qui à l'âge adulte sera huissier public, je n'ai pas retrouvé d'acte de baptême ni d'acte de décès, juste un acte de mariage avec une demoiselle Henriette Cazenave.

En revanche, les actes de baptême de deux de ses sœurs indiquent qu'Engrace est née le 24 janvier 1788 et Anne, le 7 mars 1790. Ses parents ont respectivement 35 et 37 ans quand Marie-Jeanne naît, et auront après Anne encore une fille, prénommée Marianne, née en décembre 1793. Celle-ci, restera célibataire et vivra dans la maison Duthurburu jusqu'à 96 ans ! 

Le 19 juillet 1811, Marie-Jeanne s'unit à Jean-Baptiste Inchauspe dit Harismendy du village d'Abense-de-Haut. Il est cultivateur. Ensemble, ils auront dix enfants, dont mon arrière-arrière-grand-mère, Anne Inchauspe, que j'ai eu l'occasion d'évoquer ici.

A ce jour, j'étudie toujours sa descendance donc je serais bien en peine de dire combien elle a eu de petits et arrière-petits-enfants ! Ce que je sais en revanche avec certitude, c'est qu'elle est morte quelques jours après son centième anniversaire, le 29 mars 1889, dans la maison Etchecoparia d'Abense. J'ai eu quelques difficultés à retrouver son acte de décès que je cherchais plutôt à Sunharette, là où son mari et elle ont longtemps vécu et ont eu la plupart de leur enfants (à l'exception des trois aînées).

Notre centenaire aura survécu vingt ans à son mari, décédé lui le 9 octobre 1869 à l'âge de 82 ans.  
Acte de baptème de Marie Duthurburu
L'an mil sept cent quatre vingt-neuf et le huit de mars a été baptisée Marie fille légitime de Jean D'Uthurburu et d'Anne D'Harampe conjoints du présent lieu né d'aujourd'huy, en a été parrain Jean Pierre D'Arhampe et marraine Marie D'Etchahoun d'Abense. Le parrain a signé non la marraine pour ne le savoir.

Acte de décès de Marie-Jeanne Duthurburu
L'an mil huit cent quatre vingt-neuf, le vingt-neuf mars à quatre heures du soir par devant nous, Maire, Officier de l'état civil de la Commune d'Alos-Sibas-Abense, canton de Tardets, Département des Basses-Pyrénées, sont comparus Quéheille Simon, âgé de trente ans, laboureur, et Althabagoïty Jean, âgé de soixante ans, rentier, les deux domiciliés dans la présente commune et voisins du défunt (sic), lesquels nous ont déclaré que ce matin vers les onze heures, Marie-Jeanne Duthurburu, âgée de cent ans, veuve de Jean-Baptiste Inchauspé cultivateur à Abense, domiciliée dans cette commune, est décédée dans la maison Etchecoparia, ainsi que nous nous en sommes assuré et les déclarants ont signé avec nous le présent acte après que leur en a été faite lecture.  
   

4 commentaires:

Hermione a dit…

Et pourquoi Inchauspé dit Harismendy ? Ou Darhampé dite Appeceix? Parce que vu de mes Vosges natales, tout cela s'éternue à peu près de la même façon ! Excuse-moi si tu l'as déjà expliqué, j'avoue que j'ai pris ton blog en route.

La petite poule noire a dit…

Hermione, c'est le nom des maisons. Bien souvent, les gens ne connaissaient même pas leurs noms de famille, ils étaient connus uniquement sous le nom de leur maison. Je l'ai expliqué en effet dans un des premiers posts, celui intitulé "Dis-moi où tu habites, je te dirai qui tu es" (en février). L'état civil a réglé le problème en faisant suivre le nom patronymique du "dit". Je ne pense pas que ce soit propre au Pays basque...
PS : Merci de me suivre :)

Bérangère a dit…

Ce que je retiens c'est que tu as dans tes gènes de la graine de centenaire...en gros tu es à mi-route Lucky you ;-)

La petite poule noire a dit…

@Bérangère, ah oui vu comme ça, il me reste un peu de temps pour faire tout ce que j'ai envie de faire !

Enregistrer un commentaire