vendredi 6 février 2015

Où un Eppherre peut en cacher un autre !

Tobeen
J'ai déjà expliqué ici que j'avais débuté ma généalogie à Aussurucq à partir du mariage de mes arrière-grands-parents, Dominique Eppherre (1851-1928) et Élisabeth Irigoyen (1858-1942). Si vous avez bien suivi, Dominique Eppherre, fils de Raymond Eppherre (1818-1897) et d'Anne Inchauspé (1812-1896), venait de Sunharette.
De son coté, son beau-père, Dominique Irigoyen (1829-1898 ?), le père d’Élisabeth donc, instituteur à Aussurucq était né à Suhare (voir ici), de Pierre Irigoyen (ca. 1786-1858) et de Marie Appeceix (1786-1858), tous deux également natifs de Suhare. 
Quelle ne fut pas me surprise de découvrir des documents dans lesquels le dit Pierre Irigoyen était en fait ... un Eppherre ! En effet, dans l'acte de décès de son père Jean, né vers 1763 et décédé le 24 juin 1828 en sa maison d'Irigoyen de Suhare, il est présenté comme Jean Epherre dit Irigoyen :


Acte de decès de Jean Irigoyen
L'an mil huit cent vingt huit et le vingt cinq du mois de juin par devant nous maire officier de l'état civil de la commune de Suhare, canton de Tardets, Département des Basses-Pyrénées, sont comparus Pierre Epherre dit Irigoyen, fils de Jean Epherre dit Irigoien (sic) et Jean-Pierre Orbicay, son voisin, tous deux laboureurs domiciliés dans la présente commune, section Suhare, lesquels nous ont déclaré que le jour d'hier vers quatre heures du matin, Epherre dit Irigoyen Jean, âgé de soixante cinq ans, cultivateur domicilié dans la présente commune, veuf de Marie Irigoien (sic) est décédé dans ladite maison de Irigoien de Suhare, ainsi que nous et les déclarants ont signé avec nous le présent acte après que lecture leur en a été faite, le premier laboureur et le second instituteur.

Pour corroborer cette troublante découverte, j'ai aussi le contrat de mariage entre Dominique Irigoyen et Marie-Jeanne Dargain-Laxalt dont j'ai déjà fait mention ici, et où il est bien présenté comme Dominique Epherre dit Irigoyen (du nom de la maison natale à Suhare). Il est signalé à la sixième ligne que Dominique Epherre dit Irigoyen, [est] fils quatrième (sic) né du mariage de Pierre Irigoyen et de Marie Appeceix décédée, cultivateurs de Suhare [...]     


Reste donc à établir la parenté entre ce Dominique Epherre dit Irigoyen de Suhare et le Dominique Epherre dit Harismendy de Sunharette qui viendra épouser sa fille Élisabeth à Aussurucq ! Pour l'instant, je n'y suis pas parvenue mais je ne désespère pas ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire